Accueil > Edification > Séminaires > SEMINAIRE DE COUPLES

SEMINAIRE DE COUPLES

...
...
...
...
...
...

Le 21 et 22 février 2012 au Vauclin en
MARTINIQUE
THEME : « L’intimité dans le couple, que ta volonté soit faite »
Animé par :
Gérard HOAREAU et son épouse Martine HOAREAU, mariés depuis 35 ans, 5 enfants, 7 petits enfants, vivent en métropole.
Ils travaillent tous deux dans une association qui s’appelle « Mission Vie et Famille » spécialisée dans les conseils conjugaux, d’aide à la relation, leur bureau se trouve à Paris mais ils se déplacent à la demande, dans différentes églises évangéliques ou pays du monde.
Gérard était directeur général pendant 31 ans dans une grande entreprise d’informatique. Depuis 5 ans, il a tout abandonné, sans regret, pour cette mission qui lui tenait à cœur ainsi que son épouse.
3 textes sont considérés pour aborder ce sujet :
Genèse 2 verset 18 : « l’Eternel Dieu dit : il n’est pas bon que l’homme soit seul ; je lui ferai une aide semblable à lui. L’Eternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l’homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l’homme. Et l’homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs ; mais pour l’homme, il ne trouva point d’aide semblable à lui. Alors l’Eternel fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit ; il prit une de ses cotes, et referma la chair à sa place. L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. Et l’homme dit : voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair ! On l’appellera femme parce qu’elle a été prise de l’homme. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. L’homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n’en avaient point honte. »
Proverbes 5 verset 15 : « Bois les eaux de ta citerne, les eaux qui sortent de ton puits. Tes sources doivent-elles se répandre au dehors ? Tes ruisseaux doivent-ils couler sur les places publiques ? Qu’ils soient pour toi seul, et non pour des étrangers avec toi. Que ta source soit bénie, et fais ta joie de la femme de ta jeunesse, biche des amours, gazelle pleine de grâce : soit en tout temps enivré de ses charmes. Sans cesse épris de son amour. Et pourquoi, mon fils, serais-tu épris d’une étrangère, et embrasserais-tu le sein d’une inconnue. »
Ephésiens 5 verset 29 : « Car jamais personne n’a haï sa propre chair ; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l’église, parce-que nous sommes membres de son corps. C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’église. Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari. »

Dieu n’a pas eu honte de parler de notre sexualité parce qu’il désire notre bonheur, que sa volonté soit faite dans notre vie.
Découvrons ce que dit la bible sur la sexualité du couple à travers 5 idées phares :
1- Notre nature sexuée comme image de Dieu
2- L’intimité dans le couple comme illustration de l’amour de Dieu
3- La sexualité est au service du couple
4- L’intimité sexuelle est une responsabilité partagée
5- Notre sexualité a 3 dimensions.
1 /NOTRE NATURE SEXUEE COMME IMAGE DE DIEU :
Dans Genèse chapitre 1 verset 27, il est écrit « dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme ».
La dualité sexuelle fait partie de la pensée divine sur l’homme avec mission de procréer (Genèse 1 V28 « soyez féconds, remplissez la terre …).
Dieu a créé la sexualité parce qu’il n’est pas bon que l’homme soit seul, c’est pour nous sortir de la solitude. Il faut que l’homme comprenne que sans la femme, l’univers est vide.
Les enjeux de la sexualité : être une seule chair signifie sans aucun doute l’union sexuelle des époux mais pas seulement cela. Il s’agit de la mise en commun de la vie, du partage, du dialogue, des rapports de paix qui unissent l’homme et la femme, ce n’est pas une fin en soi mais l’expression d’un don réciproque, qui participe, faite d’attention à l’autre, de tendresse, d’amour ; ce n’est pas seulement une union de deux sexes, c’est bien au-delà, c’est une intimité bien plus profonde qui retrouve l’intention du créateur qui est de faire de nous une seule chair.
2/L’INTIMITE DANS LE COUPLE COMME ILLUSTRATION DE L’AMOUR DE DIEU :
La vie de couple dans l’histoire sainte est le symbole de l’alliance amoureuse de Dieu et de son peuple. Nous le lirons dans ESSAIE 62 V, OSEE 2 V 16, EZECHIEL 16 V 6. Pour Dieu, il n’y a pas d’image plus intense et plus profonde que l’intimité sexuelle du couple pour parler de la relation, de l’intimité et de l’alliance qu’il désire avoir avec l’homme et la femme.
Qu’est-ce-que cela implique pour nous ?
Quand on regarde un couple amoureux, on comprend ce qu’est l’amour et l’essence de Dieu. Ce sont les mêmes paroles que Dieu dit à son peuple :
« Je vais la séduire » (séduire = conduire l’autre vers moi).
« Je la conduirai au désert » (endroit ou le peuple d’Israël était à part des autres peuples et où il était dans l’intimité avec Dieu).
« Je parlerai à son cœur » (il laisse pénétrer sa parole).
« Je te fiancerai à moi pour toujours ».

3/LA SEXUALITE AU SERVICE DU COUPLE :
Notre sexualité et notre désir de faire l’amour ne sont pas liés à des périodes ou des cycles de fertilité : le couple peut en principe désirer faire l’amour en tout temps (PROVERBES 5 vers18, CORINTHIENS 7 vers 5).
L’homme et la femme peuvent faire l’amour en se regardant dans les yeux car la tendresse passe par les yeux autant que par le reste du corps.
La demande d’intimité et l’expression du désir peuvent venir autant de l’homme que de la femme. Selon la bible (cantiques des cantiques) les deux osent et peuvent prendre l’initiative.
4 /L’INTIMITE SEXUELLE EST UNE RESPONSABILITE PARTAGEE :
La bible dit : « ne vous privez pas l’un de l’autre sauf pour vaquer à la prière ».
L’intimité sexuelle est le lieu d’échange, de partage, de dialogue. Nous nous appartenons réciproquement, donc normalement il faut se donner l’un à l’autre aussi souvent que nécessaire sans abuser de l’autre ni lui imposer des abstinences prolongées. Chaque couple a son rythme, son âge, ses capacités et c’est cette liberté que Dieu veux que nous cultivions.
Nous devons inventer notre vie sexuelle et l’adapter à ce que nous vivons dans l’accord des temps et dans le dialogue.
Il n’y a qu’une seule chose qui soit mise en regard de l’intimité sexuelle : la prière.
La vie conjugale normale, ce n’est pas de prier tout le temps, mais de trouver son rythme dans une intimité aussi souvent que nécessaire et qui nous fait du bien.
L’intimité que nous avons avec Dieu dans la prière est sur le même plan que l’intimité sexuelle que nous devons avoir dans notre couple.
5 /NOTRE SEXUALITE A TROIS DIMENSIONS :
- la fécondité, la procréation.
- la relation avec une personne très spécifique, notre mari, notre femme qui va entrer dans une relation d’intimité complète.
- le plaisir : par ma sexualité, je peux donner et recevoir du plaisir.
C’est ce qui fait la différence entre l’homme et les animaux.
L’homme au travers de sa sexualité a la responsabilité de transmettre la vie.
Le lien très fort entre conjugalité et intimité sexuelle apparait dans de nombreux textes de la bible comme dans le cantique des cantiques qui expriment le dialogue entre deux amoureux. La joie de l’amour s’étend à la nature toute entière, elle transforme la nature, c’est une fête de tous les sens. L’intimité sexuelle est un don du créateur qui engage toute la personne, corps et âme, qui se suffit à elle-même.
Ces trois dimensions mises ensembles vont aider le couple à vivre quelque chose de particulier.


CE QUE LA BIBLE A TRANSMIS SUR LA SEXUALITE
Est-ce-que le cantique des cantiques ne serait pas une réminiscence du paradis terrestre ?
Des éclats de paradis ?
Un souvenir du jardin d’Eden ?
Des étincelles de béatitudes ?
L’enseignement de l’apôtre Paul dans EPHESIENS 6, « maris aimez vos femmes comme Christ a aimé l’église » devient image parfaite de la relation du Christ.
Quelles sont les conséquences pour nous chrétiens, puisque l’apôtre Paul dit qu’il s’agit d’un grand mystère ?
- l’essence et la nature du mariage, de même que la sexualité dans cadre du mariage disent quelque chose sur Dieu… sont comme un écho du royaume de Dieu.
- ce grand mystère c’est que nous sommes appelés en tant que couple à être des témoins vivants, à établir des signes du royaume des cieux dans monde qui ne reconnait plus Dieu.
- Dieu a conçu le mariage et la sexualité pour être le signe du type de relation qu’il veut entretenir avec nous.
- cette sexualité est très importante pour nous chrétiens, puisque Dieu en fait l’image de son amour, de son intimité et de son alliance, elle montre quelque chose de la perfection de Dieu.
- quelques fondamentaux bibliques vont nous aider :
En grec, dans la bible, il existe trois mots différents qui expriment quelle sorte d’amour nous éprouvons et quelles sont les différences dans ces amours.
Ces trois amours se complètent dans notre couple et notre but est d’arriver à les « tricoter ».
° En grec l’amour PHILEO est l’amour amitié, l’amour qui se réjouit de la présence d’autrui, qui est un plaisir partagé dans ce que l’on donne et reçoit.
L’amour PHILEO accueille avec bienveillance, sans engagement, il aime la sécurité qui vient des engagements que j’ai pris et que je tiens, du respect réciproque. Il va nous permettre de développer une spiritualité de couple qui nous maintient dans un rapport de créatures, il nous garde de l’idolâtrie et nous lie à Jésus-Christ.
° Le deuxième mot : AGAPE est un amour qui pourrait être traduit par des manifestations d’amour, il s’exprime par des gestes, des paroles, il fait cas de l’autre, l’apprécie, le tient en haute estime, il relie les personnes de conditions différentes, il est joyeux, s’accompagne de contentement, il permet d’aimer l’autre en dépit de ses manques, ses faiblesses, il est l’offrande de soi. (1Corinthiens 13).
L’amour AGAPE peut donc aimer sans agripper, apprécier l’autre sans juger, rejoindre l’autre sans envahir.
° Enfin l’amour EROS qui correspond à « je te veux », « tu es à moi ».
Il nait et meurt dans un désir irrépressible de manque, de désir, de satisfaction de ce manque, d’assouvissement, de plénitude puis de manque à nouveau.
Lorsque la relation de couple est bien « tricotée », elle inclut PHILEO, AGAPE, et EROS en interaction l’un avec l’autre.
Dans le Cantique des cantiques, nous trouvons dans la parole de Dieu un couple qui ose mettre en mots ce qui est au fond de chacun, qui ose parler de ses désirs.
Comme eux, il faut oser reconnaitre nos besoins et les exprimer sans craintes.
Pour « tricoter » les trois mots amour, il faut oser cultiver le plaisir, c’est un choix à faire à deux.
Le désir est une notion importante, il est intimement relié à l’amour, c’est un signal d’alarme, il faut en tenir compte rapidement.
Il est important de vivre notre vie de couple comme une aventure à deux. L’aventure c’est faire quelque chose que l’on a jamais fait, c’est essayer même si on n’est pas sûr que cela marchera, c’est faire des choses que l’on n’a pas forcément apprises.
L’aventure c’est surprendre et étonner l’autre.


L’INTIMITE SEXUELLE
Pour cela, il faut connaitre, comprendre son corps et savoir quelles sont les réactions sexuelles de chacun.
Les organes génitaux sont conçus pour la rencontre, la volupté, la joie.
La relation sexuelle commence dans le cerveau qui réagit à des stimuli extérieurs (les sens) et va sécréter des hormones qui agissent sur le système parasympathique entrainant la libération de monoxyde d’azote qui préparera les organes génitaux à la relation sexuelle.
Quatre phases sont répertoriées dans la majorité des relations sexuelles :
1. L’excitation
2. Le plateau
3. L’orgasme
4. La résolution


QUESTIONS -REPONSES
Une grande place a été réservée à la réponse aux questions personnelles des séminaristes :
1. l’aspect technique peut-il améliorer la relation sexuelle sachant que chacun a un vécu, des préjugés, des tabous ?
2. Comment vivre sa sexualité féminine sachant que la femme est très influencée par ses cycles hormonaux
3. L’expérience, comment l’acquérir en matière de vie sexuelle ?
4. Comment susciter chez l’autre, un état de désir et d’excitation


Conclusion du séminaire :
1. Est-ce-qu’il existe une philosophie du couple durable ?
2. Quelles sont les conditions d’une bonne intimité sexuelle ?
3. Comment passe-t-on du ravissement à l’abandon de l’intimité sexuelle ?







^^ Revenir en haut ^^