Accueil > Edification > Méditations > ORPA BAISA SA BELLE-MERE, MAIS RUTH (...)

ORPA BAISA SA BELLE-MERE, MAIS RUTH S’ATTACHA A ELLE

RUTH 1 V 14

Ces deux femmes éprouvaient de l’affection pour Naomi. Elles commencèrent donc toutes les deux à l’accompagner sur son chemin de retour vers le pays de Juda.
Mais l’heure de l’épreuve survint. De la manière la plus altruiste, Naomi leur expliqua les épreuves qui les attendaient. Elle leur conseilla, si jamais elles pensaient à leur confort, de retourner vers leurs amis Moabites.
Au début, les deux déclarèrent qu’elles s’associaient au sort du peuple de Dieu. Mais, après plus mûre réflexion, avec beaucoup de chagrin et un baiser respectueux, Orpa quitta sa belle-mère, son peuple et son Dieu. Elle
Retourna vers ses amis idolâtres, alors que Ruth se livra de tout son cœur au Dieu de sa belle-mère.
Il est une chose d’aimer les voies du Seigneur quand tout va bien. Mais il en est une autre de s’y attacher au jour du découragement et de la difficulté. Le baiser de la profession de foi extérieure est facile et très bon marché, mais une attache concrète au Seigneur doit se manifester dans une sainte détermination à suivre la vérité et la sainteté. Cela n’est pas une mince affaire.
Qu’en est-il de vous ? Votre cœur est-il fixé sur Jésus ? Le sacrifice est-il attaché par des cordes aux cornes de l’autel ? Avez-vous compté le coût et êtes-vous solennellement prêt à souffrir toute perte ici-bas par amour pour le Maître ? Le gain qui en découlera sera une récompense abondante, car les trésors de l’Egypte ne se comparent pas à la gloire qui sera révélée.
Personne ne parla plus d’Orpa. Par une aise terrestre et un plaisir idolâtre, sa vie s’évanouit dans la tristesse de la mort. Mais Ruth vit dans l’histoire et dans le ciel, car la grâce l’a placée dans la noble lignée d’où sortit le Roi des rois.
Ceux qui peuvent renoncer à tout par amour pour Christ sont bénis parmi les hommes. Au contraire, ceux qui, au jour de la tentation, font violence à leur conscience et retournent dans le monde, seront entièrement oubliés et même pire.
Ne nous contentons pas, aujourd’hui, d’une forme de dévotion seulement, qui peut s’avérer ne pas être meilleure que le baiser d’Orpa. Puisse le Saint-Esprit opérer en nous une séparation de notre cœur, pour qu’il soit entièrement au Seigneur Jésus.



^^ Revenir en haut ^^